Biographies

Biographies


Whisper Night est un groupe de Metal Lavallois aux sonorités puissantes, tranchantes, avec quelques touches épiques tout en gardant une approche très mélodique.

Le groupe propose un Death mélo résolument moderne tant dans sa production que dans sa tendance à s’étendre gentiment à d’autres styles afin d’enrichir son propos. Cela permet au quatuor d’avoir une musique originale et de se forger une personnalité forte incluant de nombreuses influences (Gojira, Children of Bodom, Miss May I, Of Mice and Men) rendant son registre plus accessible et fédérateur. Leur son se compose d’une batterie survoltée aux rythmiques implacables et saccadées, d’une basse solide, d’un chant saturé et de guitares modernes à connotations Heavy (notamment dans les solos). Le tout orchestré par Julien Mellier qui n’hésite pas à affirmer son goût pour la musique classique, avec des compositions qui savent se montrer équilibrées offrant une belle puissance de feu et une grosse dynamique, entre agressivité et mélodies entraînantes.

Le projet voit le jour en 2014 sous la directive de Julien. Il rencontre Liam puis Pierre venant rapidement s’ajouter au Line-Up. Liam et Julien font connaissance de Quentin au Hellfest la même année et lui propose de venir se joindre au projet, il acceptera peu de temps après. C’est en Mars 2021 que le groupe décide de se séparer de Pierre. Julien propose le poste à Stève qu’il a rencontré l’année précédente au Pont Supérieur de Bretagne. Le Line-Up se stabilise en Avril 2021.

Durant ces sept années d’existence, le groupe a acquis une solide expérience de la scène en jouant aux côtés de groupes reconnus comme In Arkadia, Vulcano ou encore Crisix. On a aussi pu les voir dans des Festival connus comme le Amarok Metal Fest (2016), le Muscadeath (2017) et le Hellfest (Hellcity stage 2018).


JULIEN

C’est à l’âge de 6 ans que Julien Mellier intègre le Conservatoire d’Evron pour y apprendre le piano. A 11 ans il y démarre aussi l’apprentissage du chant Lyrique.

Après quelques expériences scéniques Julien intègre un groupe de reprises, Camping 143, s’y développe en tant que chanteur et débute également la guitare électrique et la basse. A 15 ans, il forme son premier groupe en tant que guitariste-chanteur, Air Chewing-gum, groupe de reprises orienté Rock, puis en rejoint un second à la basse, The Led Shadows, groupe de compositions Rock, où il retrouve Quentin. Il participe aussi à 3 projets musicaux en compagnie de Quentin, ayant pour thèmes Radiohead, Pink Floyd et Queen. De plus il passe son CEM (Certificat d’Études Musicales) en chant Lyrique, en piano et en MAA (Musiques Actuelles Amplifiées).

Il rejoint Diffracted en 2017, groupe orienté Groovecore en tant que guitariste et la même année obtient le 1er prix à l’unanimité au Concours National de piano de Mayenne. l se joint à l’équipe pédagogique du Conservatoire des Coëvrons en 2019. Et en 2020 il commence à étudier au Pont Supérieur de Bretagne – Pays de la Loire en cursus DNSPM/DE en MAA, où il y rencontre Stève.

Stève

A 14 ans, Stève Richard découvre la guitare avec le jeu Guitar Hero : Metallica. Fasciné par les riffs puissants d’Iron Maiden et de Metallica, il saute le pas et achète sa première guitare électrique.

Débutant l’apprentissage en autodidacte pendant plusieurs années, c’est finalement en 2013, âgé de 18 ans, qu’il démarre les cours avec Thomas Bressel à l’école de Musique « Clé de Sol », de Villedieu-les-Poêles. Rapidement ce hobby devient une passion dévorante jusqu’à en devenir un mode de vie. En 2015, après avoir essayé plusieurs fois de fonder un groupe de Metal sans succès, il décide de poursuivre des études en Musicologie à l’université de Rennes 2. Il en sort diplômé d’une licence en 2018. Il rejoint un groupe de Death Metal (Géniteur) peu de temps avant l’obtention de son diplôme. Il intègre le Conservatoire de Rennes la même année en MAA et obtient son DEM (Diplôme d’Etudes Musicales) en 2020.

En 2020 également, il devient étudiant au Pont Supérieur de Bretagne – Pays de la Loire en cursus DNSPM/DE en MAA où il y rencontre Julien qui lui propose par la suite d’intégrer Whisper Night.

Ses influences vont du Metal comme Jinjer, Gojira, Children of Bodom, à de la Funk comme Vulfpeck, Tom Misch, sans oublier James Brown en passant par Mestis, George Duke et Alabama Shakes.

LIAM

Inspiré dès son plus jeune âge par son père (guitariste des groupes Darken et Poxy docs), Liam Barbier commence son parcours musical à l’âge de 8 ans.

Il intègre d’abord une classe de découverte musicale à l’École de Musique de Loiron. Après avoir essayé plusieurs instruments, c’est sur la batterie qu’il arrête son choix. Il y consacre les 3 années qui suivent. Voient alors le jour les premières répétitions dans la chambre avec des amis, puis les premières scènes accompagnées du groupe de son père (Bad Boy Boogie) à reprendre le mythique « Highway to Hell ». Petit à petit ses goûts musicaux évoluent pour devenir plus alternatifs. Il forge alors son identité musicale avec The Offspring, Sum41 ou encore Bullet For My Valentine. Après une pause d’un an, il reprend des cours avec Jean Pierre Aubinière à l’Atelier du Rythme pendant 4 ans.

Enfin, depuis 2016, il poursuit son parcours de batteur en autodidacte.

QUentin

Quentin Bruyère commence la musique vers 10 ans avec son père, qui lui enseigne quelques accords de guitares.

D’abord attiré par la batterie, il finit par prendre des cours de basse, sous les conseils de son père, au Conservatoire d’Evron en 2009. Il commence tôt la scène en faisant des reprises avec des ateliers-groupes du Conservatoire. Entre temps, il acquiert une batterie électronique, ce qui lui permet d’apprendre seul dans sa chambre. En 2011 il décide de continuer la guitare et la basse en autodidacte. Durant cette même période, influencé par RATM, Radiohead et d’autres noms du genre alternatif, il forme en 2012 The Led Shadows, un groupe de compositions Rock, en tant que batteur. Il est rejoint par Julien en tant que bassiste. Quentin participe également au projet du Conservatoire avec Julien, sur Queen en qualité de bassiste, et sur Pink Floyd en tant que batteur. Depuis quelques années, intéressé par la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), ses influences sont très variées : de styles populaires ou underground, actuels ou non.